Le projet du collectif mixité

Le Collectif Mixité

Le collectif mixité regroupe 8 Maisons de jeunes souhaitant, ensemble et en partenariat, travailler sur la place des jeunes filles en MJ. Outre la formation des travailleurs à la question du genre, les réflexions et échanges de pratiques, le collectif vise l’émancipation des jeunes filles et des garçons au sein de leur MJ et de la société.

Démocratie participative

Le travail se fait sous forme de démocratie participative où ce sont les filles qui formulent et construisent leur trajet. Nous sommes là pour les outiller afin qu’elles puissent prendre la place qui leur est due dans leur MJ et dans la société.

Notre méthodologie de travail se construit majoritairement sous forme d’expression artistique diffusée largement dans l’espace public. Nous partons des envies et des talents des jeunes afin qu’à terme, elles puissent entrer en résistance pour et par elle-même contre tout ce qu’elles jugeront être en contradiction avec leurs rêves et leurs aspirations. En travaillant avec les filles et les garçons, le collectif mixité utilise l’expression artistique et culturelle pour revendiquer, sensibiliser, lutter contre les injustices pour une société plus égalitaire et solidaire.

Mise en réseau des filles

La mise en réseau des filles de ces MJ rassemble actuellement une cinquantaine de filles âgées entre 11 et 17 ans. Jusqu’à présent, le collectif travaillait prioritairement avec les jeunes filles, considérant que le travail en parallèle avec les garçons relevait de la responsabilité des équipes d’animations des MJ membres du collectif.

Aujourd’hui, la volonté, renforcée par l’interpellation de certains garçons, est de travailler la question du sexisme avec eux également. Le souhait est donc de travailler la question du genre sous l’angle du sexisme, des rôles assignés et des stéréotypes de genre qui enferment aussi bien les filles que les garçons.

En savoir plus sur le collectif mixité

 

Collectif de Mj

place des jeunes filles en Mj

dénonciation

Maisons de jeunes

Année de lancement du collectif