Palogne 2020

Palogne 2020

Durant l’été 2020, nous sommes partis une semaine avec 20 jeunes au Domaine de Palogne. Véritable bulle d’air au milieu de cette année tourmentée.

Après plusieurs mois de « liens à distance », ce séjour nous a offert l’essentiel : être de nouveau ensemble, vraiment.

séjour

partage

réflexion

Ils sont partenaires du projet

Méthodologie du projet

Une méthodologie + qualificatif ?

Avec les jeunes, nous avons testé la méthode des intelligences citoyennes de Majo Hansotte. Méthode qui, à travers le récit, le partage, la réflexion et l’art, part des injustices vécues par les jeunes vers la construction d’actions collectives subversives dans l’espace public. La méthode a permis de faire émerger de nombreuses injustices et souffrances vécues par les jeunes.

Le principal thème qui est ressorti est celui de la parentalité, des difficultés et violences vécues au sein de la famille. De manière générale, ils ont pu exprimer qu’ils ne se sentaient pas assez soutenus et aimés pour ce qu’ils étaient. Certains ont exprimé vivre de la violence. Certains vivent avec des parents qui souffrent d’addictions et en subissent les conséquences au quotidien. Certains ne sont pas acceptés dans leur orientation sexuelle. D’autres ont vécu l’abandon.  Avec eux, nous avons tenté de comprendre certains des enjeux qui touchent les parents et peuvent affecter les capacités parentales tels que la précarité, le stress, le manque de temps, les addictions, le mal-être,…

Sur base de ces constats, ils ont formé des groupes et commencé à construire des mini-projets pour dénoncer et transformer leurs injustices en actions d’interpellation.

Une semaine chargée

En plus de la méthode Majo, des rituels ont rythmé nos matinées : relaxation, gym, danse, jeu de forces auxquels les jeunes se sont étonnamment donnés. Un jeu de nuit surprise a également marqué le séjour et leur a fait vivre des émotions fortes dont ils se rappellent encore. La semaine fut chargée et intense ! Tant en émotions qu’en richesse de contenu et d’idées créées par les jeunes. Nous avons vécu ensemble des moments forts. Nous avons ri, beaucoup ri. Nous avons pleuré aussi à l’écoute des récits de certains jeunes. Nous avons dansé et chanté à tue tête tous ensemble. Nous avons fait de nouvelles rencontres et des découvertes, tant au sein de notre groupe qu’avec l’extérieur. Nous avons eu des discussions sur des sujets difficiles, et des prises de conscience significatives. Nous avons fait des petits efforts, pour pouvoir vivre ensemble une semaine. Nous avons appris les uns des autres, et partagé des petits bouts de nos histoires. Nous avons rêvé, créé et construit. Et nous avons râlé et crié. Nous avons pris conscience de certains préjugés, et de certains privilèges. Une chose est indéniable : nous avons créé, serré et resserré les liens qui nous unissent. Et jusqu’aujourd’hui, on peut encore ressentir les effets et bienfaits de ces 5 jours passés ensemble.

Les suites du projets

Plusieurs idées ont vu le jour : un événement entre parents et jeunes à la MJ; un biberon géant (avec des paroles « enfermantes » qu’on dit aux enfants et aux jeunes, « tu comprendras quand tu seras plus grand », « tais-toi »…) avec un tuyau venant d’en haut pour symboliser la transmission de génération en génération ; une installation de chambre en deux modèles réelle (noire, vide, triste) idéale (colorée, photo de famille, lumière); un stop motion ; et une BD / brochure qui met en scène Bart et Homer Simpson qui se disputent et puis des pistes de solutions et d’orientations pour trouver des solutions (différents services…).